Christine Viennet

Christine Viennet

Splendeurs pélagiques

Dans les grands fonds marins, peuplés d’une faune aux formes et couleurs exubérantes, il existe une liberté créative, une gaité et une étonnante énergie vitale. Et c’est de cette vie aquatique première, d’une extraordinaire richesse, qu’est surgie, dit-on, la vie terrestre. Les faïences de Christine Viennet sont inspirées par ces formes naturelles, par leur fabuleuse inventivité et par une nécessité intérieure, qui leur confère une étonnante vitalité. L’artiste entreprend donc de compléter la création naturelle et d’élargir le répertoire des espèces sous-marines, en proposant des « êtres organisés » aux formes encore plus complexes, baroques, libres, colorées et merveilleuses.  Par la faïence dont elle possède l’absolue maîtrise, Christine Viennet, nous rapporte, tel l’explorateur de continents oubliés, des trésors de vies jusque-là insoupçonnés.

Pierre Souchaud

 

Christine Viennet

_________________________________________

L’évocation de la Nature est pour Christine Viennet, née en Norvège en 1947, une forme d’expression essentielle dans l’art de sa céramique.

Après un passage à l’Ecole des Beaux Arts d’Oslo, elle travaille chez deux grands céramistes Norvégiens, Rolf Hansen et Bente von Krogh, en France avec le Père Paoli à l’Abbaye de Saint Michel de Cuxa, puis aux ateliers de Lurçat et Picart Le Doux à Perpignan (1965 – 1971).

1971 Première exposition à Paris à la Galerie Christian de Bertier.

Passionnée par l’œuvre du grand céramiste Français de la Renaissance, Bernard Palissy, elle crée avec exubérance, vases, plats, bassins, sculptures…animés de batraciens, reptiles, faunes et flores terrestres comme aquatiques (1972 – 2007).

Mutations et les Créatures marines font partie de son univers actuel : sculptures modelées en argile, grès et porcelaine.

Christine Viennet mène de front ses Créations, ses Publications et ses Collections. Elle fonde en 1990 un Musée de la Céramique avec une importante collection d’œuvres de Suiveurs de Bernard Palissy du 16è au 21è siècle. La deuxième collection évoque une riche présentation des manufactures Européennes du 19è siècle, d’environ 6000 pièces représentant les Arts de la Table.

 

Brigitte Long

Photographie portrait  de Thérèse Roberjot

Brigitte Long

Pétrifications de songe et de mémoire

Brigitte Long entretient un dialogue silencieux, intime, puissant et profond avec la matière. Qu’il s’agisse de céramique, de peinture ou de  sculpture,  elle poursuit  toujours le même corps à corps avec le matériau sollicité,  pour en exprimer l’évidence interne, pour en révéler l’âme et les pensées secrètes, pour en exalter la sensualité infuse.

Les oeuvres de grès ou porcelaine  présentées ici, façonnées, engobées, émaillées,  sont cuites avec la technique du raku, qui permet de conjuguer brutalité et douceur, rudesse et subtilité, sobriété formelle et tension spirituelle.

Ces pétrifications de temps et d’espace, couvertes des griffures de la mémoire du monde, sont des objets  à regarder et  caresser pour mieux s’imprégner de toutes les  vérités terrestres.

 Pierre Souchaud