Le génie créatif de l’homme est immense !

Portugal 2016

 

 

_______________________________________________________________

La forêt est silence, respirez !

Août 2019

Centre européen de recherche archéologique

 Bibracte, Glux en Glenne 

La forêt , lieu de beauté naturelle, a toujours été la mère de nombreux mythes structurant notre inconscient collectif.

La forêt ancestrale du Morvan, profonde, mystérieuse, est lieu d’envol des rêveries, et source d’inspiration pour de nombreux artistes d’aujourd’hui, par les extraordinaires formes animales, végétales et minérales, qu’elle recèle..

Cette exposition présentera des peintures, des photographies, des sculptures, des dessins, et des ambiances sonores, réalisées par une dizaine d’artistes et artisans d’art contemporains sur ce thème de la Forêt Eternelle. Ils en célébreront les enchantements et contribueront à la préservation de son rôle permanent de lieu de respiration, de ressourcement et d’élévation spirituelle de l’homme.

Le Morvan, terre d’histoire, sera l’écrin parfait pour rappeler, la bonne gestion et l’étroit lien de l’homme avec cette luxuriante et mystérieuse nature.

Le talent, la diversité créative, l’inventivité tant formelle que dans l’utilisation des nouvelles techniques et l’appropriation inattendue de certains matériaux, seront au rendez-vous.

Pierre Souchaud, écrivain d’art essayiste. Créateur de la revue artistique francophone Artension

__________________________________________________________     

Lyon Art Paper

du 3 au 6 octobre 2019  – Palais de Bondy  Lyon 69005

Abraham Hadad, dessins

12-Abraham HADAD

 

Tout savoir sur Lyon Art Paper 5ème édition du salon dédié au papier et  dessin

http://www.slba.fr

_______________________________________________________

Martine Bligny

janvier 2020 Lyon

La fascinante douceur des Regards de Martine Bligny

 

 A l’origine de chacun des tableaux de Martine Bligny, il y a la rencontre fortuite avec une représentation humaine ayant pouvoir d’étrangeté et de mystérieuse fascination pour l’artiste : quelque chose comme une fragilité, une faille qui permettrait de s’introduire à l’intérieur de l’image et dans ce qu’elle sous-tend d’irréalité, de rêve et d’intemporalité.

La peinture devient alors cette recherche de la présence entrevue ou espérée. C’est un exercice délicat et précis, comme le travail d’un alchimiste, et qui tient bien sûr de la magie, car il s’agit de faire surgir de la matière- même comme une vérité ou une lumière d’ordre spirituel.

Les ingrédients et la technique de la peinture de Martine Bligny sont uniques et doivent garder leur caractère secret. Ses gestes sont ceux d’un rituel quasi religieux qui ne peut se dérouler que dans la pénombre et le silence, pour mieux saisir les présences et leurs regards au moment de leurs surgissements. Ces regards viennent du plus profond de l’être et du plus loin de notre histoire commune. Ils sont sont ceux du recueillement, du mystère, de la prière, de l’apaisement et de l’intériorité sereine, face à la frénétique extériorisation de nos contemporaines certitudes.

Pierre Souchaud

___________________________________________________________________________

Mr Li, Antiquités à Saïgon  

Mars 2020 – Lyon

En 1905, Monsieur Li était l’heureux propriétaire d’un joli commerce d’antiquités asiatiques, rue Catinat, en plein centre ville de Saïgon. Il recevait de toute l’Indochine des objets d’art anciens, des meubles aux essences précieuses, des céramiques traditionnelles, des sculptures Khmer évoquant l’Homme -Dieu et de délicats ouvrages en soie.

Chaque soir, Monsieur Li rentrait chez lui en prenant un tilbury, passait devant l’Hôtel Continental où séjournaient de nombreux clients venant du monde entier qui fréquentaient sa boutique, en quête de quelques pièces exceptionnelles pour leur cabinet de curiosités.

Aujourd’hui, c’est imprégnés du souvenir de la passion de Mr Li, que nous découvrons une réinterprétation de l’art asiatique à travers la création d’artistes contemporains et de grands artisans d’art qui ont su se réapproprier l’esprit, la sensibilité de ces merveilleux savoir-faire, lointains et ancestraux certes, mais immuables et partageables universellement.

Françoise Souchaud

 

Partager :