Monique et Georges Stahl

Décillement du regard

Le verre est, pour Georges et Monique Stahl, une matière surnaturelle et magique, captant et transfigurant la lumière et la pensée, permettant le dépassement, la traversée, le décillement du regard, l’ouverture de la conscience et la voie de la transcendance.

L’infini du ciel et de la mer, les nuages et les vagues toujours renouvelés sont là, dans des œuvres aux transparences envoûtantes, qui incitent à la rêverie contemplative et à la communion spirituelle avec les beautés de la nature.

L’œuvre présentée ici, «  La porte des migrations » , est une ode à cette harmonie naturelle qui lie l’envol du vivant aux éternelles puissances telluriques.

Pierre Souchaud

stahl-porte-des-migrations-stahl stahlle-graal

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

img_0680 img_0688 img_0693

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

melancolie-de-la-resistance oeuf-stahl stahl1

Partager :