Danielle Le Bricquir

Danielle Le Bricquir

Sa propre mythologie

« Son enfance bretonne éblouie par les ex-voto, les poutres peintes et les sculptures polychromes de l’église de son village; plus tard ses voyages au Mexique, au Maroc, en Indonésie, au Sahara, en Nouvelle Calédonie; ses études d’ethnologie; et toujours sa fascination pour la culture celtique et le mouvement COBRA… Ainsi, existe-t-il, à l’intérieur de l’oeuvre de Danielle Le Bricquir cette quête permanente parmi les lieux d’enfance, les images de pureté native, l’art primitif, l’art populaire, les contes et légendes, les expressions de foi vraiment enracinées dans une culture, dans un héritage historique.
C’est donc au milieu de ce grand questionnement à la conscience collective que s’inscrit sa peinture comme voyage aux sources les plus intimes… C’est bien pour aller au plus profond de soi, que Danielle Le Bricquir sait éviter le raccourci anecdotique et la référence extérieure : sa peinture se nourrit et s’inspire librement d’elle-même, crée son propre langage, son propre mot à mot, sa propre humanité, sa propre mythologie… C’est une peinture où la narration imagée naît, de façon parfaitement aléatoire et nécessaire, de la couleur et de la matière mêmes… » P.Souchaud

 

Biographie

Danielle Le Bricquir a étudié l’histoire de l’art à l’Ecole Nationale des Beaux Arts de Paris, les techniques de la peinture dans les ateliers de Georges Arditi et Leonardo Cremonini et la littérature à la Sorbonne, où elle a soutenu une thèse : «Le groupe pictural Cobra et l’écriture», publiée aux éditions du Septentrion.

Elle vit entre son atelier de Bretagne et Paris, où elle exerce d’importantes responsabilités dans l’organisation du Salon d’Automne. Elle est co-fondatrice du Salon d’Automne International.Ses œuvres sont figuratives, colorées, joyeuses et graves, à l’image de sa vision de la société et de son expérience personnelle .Elle crée un univers que nul n’a jamais vu mais qui, pourtant, semble familier.
Regardez-bien: sa peinture parle de vous, au plus profond de vos émotions et de vos souvenirs.

Sur le chemin de Chagall et de Klee, elle dévoile son monde onirique et poétique qui tend au spectateur le miroir de sa propre imagination.

Artiste reconnue, Danielle Le Bricquir expose aujourd’hui sur tous les continents.

Elle fut l’invitée d’honneur du Lycée Français de New York. Cette année, elle vient de recevoir le prix de peinture à la Biennale d’Art et Littérature du Caire.

Ses oeuvres sont entrées dans des musées et de grandes collections privées.

 

Partager :